La peinture de la carrosserie d’une voiture est souvent exposée au soleil, à la pluie et à la pollution. Après quelques années, il est tout à fait normal qu’elle ne brille plus autant qu’avant, ou bien qu’elle s’écaille de part et d’autre. Si c’est le cas de votre voiture, un petit coup de peinture ne lui ferait pas de mal ! Comment procéder ?

Préparation pour peindre la voiture

Peindre une voiture se fait normalement dans un garage mais il est tout à fait possible de le faire soi-même. Renseignez-vous juste sur internet en tapant les mots prix peinture auto pour avoir une idée sur le budget à prévoir. La première chose à faire est de trouver un endroit approprié. L’idéal serait une pièce bien ventilée et nettoyée de sorte à limiter la poussière. Assurez-vous que l’éclairage soit au point pour pouvoir examiner chaque recoin du véhicule.

Il vous faut ensuite réunir le matériel nécessaire pour repeindre le véhicule. Vous aurez besoin de matériels de peinture (peinture, pistolet), de la peinture évidemment, d’autres outils de sablage et de polissage et enfin des outils de sécurité.

Préparer la voiture avant la peinture

Avant de peindre la voiture, il faut d’abord procéder à quelques retouches. Avec du papier vert, retirez les traces de rouille et réparez toutes les bosses, afin qu’elles n’apparaissent pas sur la nouvelle peinture. Comme la plupart des moulures de carrosserie sont détachables, il est préférable de les enlever.

Certains outils disponibles en magasins peuvent vous aider à retirer ces éléments. Toutefois, s’ils sont trop difficiles à enlever, il vaut mieux ne pas forcer, au risque d’endommager la carrosserie. Ensuite, il faut poncer la voiture totalement pour retirer l’ancienne peinture. Le décapage est nécessaire pour que la nouvelle peinture adhère bien à la carrosserie.

Une fois la voiture bien polie, il est temps de la nettoyer. Assurez-vous de retirer soigneusement toutes les saletés, plus particulièrement l’huile (même celle de vos doigts). Vous pouvez utiliser du « white spirit » pour ce faire.

Enfin, recouvrez toutes les surfaces qui ne doivent pas être peintes avec du papier collant ou du ruban adhésif. Il s’agit du pare-brise, des fenêtres, des poignées de portes et des phares. Il vaut mieux recouvrir les murs de la pièce par la même occasion pour que les éclaboussures ne viennent pas entacher les murs.

Dernière étape : la peinture

Dans le cas où vous avez décapé l’ancienne peinture jusqu’au nu d’origine, utilisez un primer tenace à la corrosion sur la voiture avant d’appliquer la peinture. Cette première couche doit sécher complètement avant de passer à l’étape suivante. Polissez les surfaces enduites de sorte à ce qu’elles soient toutes lisses.

Veillez à ne pas frotter trop fort au risque de faire apparaître le nu d’origine de nouveau. Il faut ensuite nettoyer la voiture pour retirer les résidus d’huile et de poussière. Préparez votre peinture dans le vaporisateur. Respectez bien les proportions indiquées pour obtenir le résultat espéré.

Certains types de peintures ressortent mieux avec un catalyseur. Laissez la voiture sécher complètement. Cela peut prendre de quelques heures à plusieurs jours selon le produit. Quoi qu’il en soit, assurez-vous que la voiture soit bien à l’abri de la poussière durant le temps de séchage. Une fois que la voiture est bien sèche, il faut finir le sablage. Pour cela, vous pouvez utiliser du papier vert très fin sur la voiture pour qu’elle soit bien lisse. Enfin, pour faire ressortir l’éclat de la peinture, utilisez une pâte à polir. Faites-le à la main si vous voulez avoir un meilleur résultat, mais sinon il existe aussi des machines de polissage plus pratiques.

Catégories : Entretien